vendredi 9 septembre 2016

Le chef du Vlaams Belang avait raison !


[RésistanceS.be – Vendredi 9 septembre 2016]





SONDAGE – Le baromètre politique du quotidien La Libre Belgique confirme la remontée du parti d'extrême droite flamand. Comme l'avait prédit Filip Dewinter, son chef. Ainsi que le yo-yo nationaliste...

Après le début du reflux électoral, aux communales de 2006, puis de l'écrasement électoral, aux législatives de 2010 et 2014, du Vlaams Belang en faveur de la N-VA, le chef du parti d'extrême droite, Filip Dewinter, avait riposté, malgré les claques politiques subies, par une explication optimiste.

Dewinter avait alors prédit, tout de go, que les électeurs VB passés dans l'escarcelle des voix récupérées par le parti de Bart De Wever allaient bien vite être déçus par ses compromissions avec le pouvoir. Et dès lors revenir au bercail.


Yo-yo nationaliste

L'« hypothèse dewinterienne » semble se confirmer avec la publication, ce vendredi, du nouveau baromètre politique du quotidien
La Libre Belgique qui confirme, comme d'autres précédents sondages, la renaissance électorale du Vlaams Belang. En Flandre, le parti d'extrême droite passerait de 5,8 % aux élections législatives de 2014 à plus de 13 % aujourd'hui.

Pour sa part, la N-VA perdrait plus de 7 % de ses électeurs, en passant de 32 % à 25 %. Le yo-yo nationaliste n'est pas fini...




SIMON HARYS
Membre de la rédaction de RésistanceS.be





© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Vendredi 9 septembre 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI



C