dimanche 24 janvier 2016

Djihadisme et extrême droite : des points communes ?


[RésistanceS.be – Dimanche 24 janvier 2016 - Première édition : 21 janvier 2016 sur le groupe Facebook de RésistanceS.be]




Mercredi dernier, la journée de membres de la rédaction de RésistanceS.be fut bien remplie. Après l'avoir débuté à 8 h 45 à la dernière audience du procès des « six de NATION » devant le tribunal correctionnel de Bruxelles (*), le soir, ils étaient présents à Molenbeek pour assister, au premier rang, à la conférence-débat de Gilles Kepel (à gauche sur notre photo ci-dessus). Invité par l'association bruxelloise flamande Le Foyer, présidée par Johan Leman (directeur-fondateur du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, deuxième sur notre photo), le célèbre politologue français arabophone a exposé ses thèses sur les trois phases du djihadisme contemporain, dont la dernière, celle incarnée par l'Organisation de l'Etat islamique (OEI ou « Daesh »), a des points communs avec l'extrême droite.

Nous reviendrons en détail sur ce thème prochainement sur notre blog.

ALEXANDRE VICK
Membre de la rédaction de
RésistanceS.be




(*) Sur le procès en question,
il faut lire le dossier que nous lui consacrons ici













© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Dimanche 24 janvier 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI